Léo, un portrait en musique

  • Lundi 11/11/19, 17h, CRR d’Aix en Provence.

Avec Benoît Marchand, récitant, le Quintette à vent de Marseille, Laurent Sarrazin, vidéaste. Direction Marc-Olivier Dupin.

L’origine de Léo, un portrait en musique pour récitant et quintette à vent, tient à un faisceau d’amitiés croisées. Celle qui lie Antony Marschutz – le fils du peintre et clarinettiste – avec Daniel Paloyan, également clarinettiste et membre du Quintette de Marseille et celle qui unit les familles Marschutz et Dupin depuis trois générations.

Dans les années 1960 à Aix, mes parents deviennent amis de Barbara et Léo. De cette période je garde de nombreux  souvenirs d’enfance. J’ai ainsi particulièrement en mémoire la voix grave de Leo (les tessitures graves des instruments ne sont pas sans rapport avec son timbre de voix). Plus tard, je rencontre Antony, qui rentre diplômé en clarinette de Vienne et le retrouve à Paris pendant mes études. Ce lien se prolonge lors de nos multiples aventures musicales. C’est ainsi Antony qui est à la source de ce projet de spectacle singulier dont nous commençons à parler dès 2012 /2013. L’idée nous vient d’utiliser quelques-uns des magnifiques textes de Léo Marchutz sur l’art – notamment sur Cézanne – et de choisir quelques lettres de sa correspondance et les faire dire par un comédien. La mise en image par Laurent Sarazin donne à voir le travail de Léo, la peinture de Cézanne, de magnifiques photos d’archives dont la campagne aixoise… (Marc-Olivier Dupin 2015)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s